Know how

Période d’adaptation

Chaque chaussure L-MD nécessite une courte phase d’adaptation afin de s'ajuster au mieux à votre pied. La première fois, il est recommandé de porter vos chaussures à la maison pendant quelques heures. Puis vous pourrez les porter sans problème pendant toute une journée. Afin que la chaussure s’adapte le plus rapidement possible à votre pied, il existe une petite astuce: portez exceptionnellement votre nouvelle paire de chaussures pendant trois jours consécutifs et laissez-la ensuite reposer et sécher pendant trois jours au minimum. L’ajustage définitif à la forme de vos pieds n’en sera que plus rapide.

Se chausser et se déchausser

Pour que vos pieds s’enfilent plus facilement à l’intérieur de vos chaussures, relâchez complètement les lacets et utilisez toujours un chausse-pied. Ceci permettra de ménager les matériaux et d’éviter d’endommager inutilement le contrefort. Lorsque vous enlevez vos chaussures, veillez à défaire systématiquement les lacets et n’utilisez en aucun cas la pointe ou le talon de votre deuxième chaussure pour retirer l’autre…

Les phases de repos

La règle la plus importante pour allonger la durée de vie de vos chaussures L-MD consiste à observer des phases durant lesquelles vous ne les portez pas. Ne portez jamais la même paire pendant deux jours consécutifs! Vos chaussures ont besoin d’une journée au moins pour pouvoir se débarrasser de l’humidité emmagasinée et pour pouvoir se régénérer. Ce n'est que de cette manière que vous bénéficierez des qualités exceptionnelles du cuir et de la semelle intérieure ainsi que du confort global de vos chaussures L-MD.

L’embauchoir

Les embauchoirs sont indispensables pour préserver la forme de vos chaussures L-MD. Après les avoir déchaussées, disposez les embauchoirs dans vos chaussures encore chaudes et vous éviterez ainsi les plis du cuir et le repli de la semelle extérieure vers le haut. Veillez cependant à ce que votre embauchoir remplisse naturellement la chaussure, sans trop la tendre.

L’ENTRETIEN DE VOS CHAUSSURES L-MD

L’entretien de vos chaussures L-MD est bénéfique tant pour la préservation de leur apparence et de leur confort. La conservation de la souplesse du cuir et de sa perméabilité à la vapeur d’eau est tout aussi importante que la protection des chaussures contre l’humidité et les accrocs. Pourtant, l’entretien des chaussures n’est en aucun cas quelque chose de compliquée, mais bien plus une activité responsable dont on se doit de connaître quelques principes et produits de base.

Le soin des chaussures en cuir lisse

Pour presque tous les cuirs lisses, il suffit d’utiliser un cirage (réf. C1) pour les protéger et les faire briller, ainsi qu’une émulsion (réf. C2) pour les nourrir en profondeur et pour raviver les couleurs. Retirez les lacets et nettoyez vos chaussures à l’aide d’une brosse ou d’un chiffon mouillé. A l’aide d’un tissu en coton, étalez le cirage correspondant à la couleur de vos chaussures. Il est préférable d’utiliser un tissu différent pour chaque couleur de cirage. Une couche très fine est largement suffisante, c’est-à-dire lorsque toute la surface du cuir devient mate. Faites de même pour le bord de la semelle et la face extérieure du talon avec une crème de couleur appropriée (p. ex. noir ou marron foncé), puis laissez le cirage sécher pendant au moins une demi-heure. Pour l’éclat final, procédez par mouvements rapides, sans appuyer trop fort. Vous obtiendrez un résultat particulièrement brillant grâce à une brosse en poils de chèvre (réf. B2). Veillez également à utiliser une brosse différente pour chaque couleur. Pour nourrir en profondeur le cuir  et pour raviver sa couleur, servez-vous de temps à autre d’une émulsion comme la crème Premium Burgol (réf. C2) avant le procédé précédent. Répartissez la crème correspondant à la couleur du cuir en pratiquant des mouvements circulaires et réguliers. Un temps de séchage de 5 minutes suffit pour cette crème-émulsion à base d’eau. Enfin, polissez la chaussure et poursuivez votre démarche avec le cirage.

Le soin des chaussures en daim

Les chaussures en daim sont extrêmement faciles à entretenir si l’on suit quelques règles de base. Vous avez besoin des accessoires suivants : une fine brosse pour daim (réf. B4), un imperméabilisant liquide (réf. C4) ainsi que le soin pour chaussures en daim de Burgol (réf. C3). Une bonne imperméabilisation liquide constitue la base pour le cuir qui, par nature, est extrêmement absorbant. Vaporisez généreusement votre chaussure jusqu’à ce que le cuir soit gorgé d’imperméabilisant. Dès que les chaussures sont à nouveau sèches, démêlez les poils collés du daim à l’aide d’une fine brosse pour le daim. Il faut répéter deux à trois fois ce processus avant de porter ces chaussures pour la première fois.En respectant ces principes de base, vos chaussures en daim seront protégées contre l’humidité et n’auront besoin que d‘un nettoyage régulier en surface à l’aide d’une brosse pour le daim. Il faut remettre de l’imperméabilisant de temps en temps en fonction de l’usage. Par ailleurs, il s’avère bénéfique d’appliquer une couche de soin Burgol pour chaussures en daim avant le renouvellement de l’imperméabilisant afin d’entretenir et de raviver les couleurs. Le produit s’applique par le bout en éponge du flacon et est enlevé en brossant après le séchage.

Le soin des semelles en cuir

Pour se faire, utilisez de l’huile pour semelles en cuir (réf. C5). Il a été prouvé qu'il permet d’augmenter la protection à l’eau, d’améliorer la souplesse et de doubler la durée de vie des semelles en cuir de haute qualité. Avant la première utilisation du produit, vos semelles en cuir doivent déjà être devenues un peu rugueuses. Nettoyez vos semelles avec un tissu humide et étalez ensuite l’huile pour semelles en cuir à l’aide d'un pinceau. Répartissez le produit de manière homogène jusqu’à ce que la semelle ne puisse plus absorber d’huile et semble saturée. Veillez à ce que l’huile ne rentre pas en contact avec le cuir de la surface des chaussures pour ne pas laisser de tâches. Ce processus n’a besoin d’être répété que tous les deux mois.

Nettoyer les chaussures en profondeur

Un nettoyage humide complet à l’aide du nettoyant pour chaussures Burgol (réf C6) peut s’avérer utile si vos chaussures, en cuir lisse ou en daim, se trouvent malgré tout en mauvaise état. Après avoir retiré les lacets, plongez entièrement les chaussures dans une eau légèrement tiède et brossez-les minutieusement  à l’aide d’une brosse traditionnelle. Puis, diluez dans de l’eau le nettoyant pour chaussures Burgol, selon une proportion 1:1 et utilisez une éponge imbibée de cette solution pour nettoyer la tige ainsi que la semelle intérieure de vos chaussures. Essorez l’éponge de temps à autre afin de l'imprégner à nouveau du produit nettoyant. Un rinçage à l'eau claire n’est pas nécessaire, puisque les agents nourrissants du nettoyant pour chaussures hydratent le cuir en séchant.

Sécher les chaussures mouillées

Les chaussures complètement mouillées doivent être retirées au plus vite du fait d’éventuelles conséquences sur l’élasticité du cuir. Il faut retirer les lacets et les garnir de papier journal. N’essayez en aucun cas d’accélérer le processus de séchage en augmentant  la température (p. ex. en les posant sur un radiateur), car cela pourrait entraîner des modifications structurelles et des dommages irréversibles du cuir. Renouvelez régulièrement le matériau absorbant (papier) dont vous garnissez les chaussures et placez vos embauchoirs lorsque les chaussures sont encore légèrement humides. Pour aérer les semelles en cuir par le bas, suspendez vos chaussures par les lacets.